Les banques durcissent les conditions d’accès à un prêt immobilier.

Malgré de légères hausses sur certains profils, les crédits immobiliers restent toujours à des niveaux historiquement bas en ce début novembre. Les banques, en revanche, se montrent de plus en plus exigeantes sur la qualité des dossiers et leurs provenances.


Une fin d'année en préparation


Ce n'est plus une crainte mais une réalité bien tangible : selon une étude de la Banque de France (Bdf), publiée sur son site, 7 des banques (77 %) ont durci leurs conditions de prêt aux entreprises et aux particuliers au 3e trimestre. Tandis que les garanties exigées par les banques ne cessent d'augmenter, les montants accordés ainsi que leur durée sont en revanche revus à la baisse.

« La baisse des taux commençait à se ralentir tout doucement depuis quelques semaines, maintenant nous pouvons également remarquer une césure dans la chute des taux. » Constate David Azargang, Co-Dirigeant AKOR2PRÊT. Sur la base des grilles de taux reçues début novembre : les taux moyens calculés par les courtiers affichent des hausses de 0,05 à 0,10 point.

Dans le détail, banque par banque, c’est toutefois le statu quo qui domine : la plupart des enseignes ont fait le choix de reconduire leurs grilles d’octobre. La légère remontée des taux moyens est surtout la conséquence des remises à niveau effectuées par quelques réseaux bancaires, très agressifs ces derniers mois, et qui ont choisi de revoir leurs tarifs à la hausse pour se rapprocher de leurs concurrents.
Cette remise à niveau reste logique, car beaucoup ont déjà atteint leurs objectifs de production annuels et peuvent lever le pied.
« En réalité », souligne Virginie Deregnaucourt, courtière du réseau AKOR2PRÊT, « La plupart de nos partenaires bancaires continues de traiter nos demandes, mais nous pouvons tout de même sentir qu'une sélection est rapidement effectuée sur la qualité des dossiers présentés. ».


Les taux fixes moyens obtenus par nos courtiers en novembre

Sur 15 ans : 0,90%.
Sur 20 ans : 1,30%.
Sur 25 ans : 1,70%.
Taux moyens constatés par le réseau de courtage.


Des conditions d’octroi qui se durcissent


La preuve : les hausses, également constatées par nos courtiers, ne concernent pas tout le monde. Elles se concentrent sur certaines durées longues ou certains profils à faibles revenus. « Certaines [banques] sont plus restrictives pour les profils considérés comme moins rentables pour elles à ce niveau de taux », confirme Justin Dupuis, courtier indépendant de Arras.

Elles sont notamment plus exigeantes sur l’apport et la capacité d’épargne.

« En cette fin d’année, nos courtiers constatent qu’ils ont des difficultés accrues à financer certains profils d’emprunteurs, considérés comme plus risqués ou moins rentables : essentiellement les financements à 110%, c’est-à-dire incluant le montant du bien ainsi que l’ensemble des frais, et les revenus inférieurs à 30 000 euros par an », développe David Azargang, Co-Dirigeant. Dans ce contexte, les primo-accédants sont en première ligne.

Ces derniers vont-ils être tentés de relever leurs marges en 2020 ? Virginie Deregnaucourt, en vient presque à le souhaiter : « Une remontée de 0,10 à 0,30% sur l’année permettrait d’assurer un plus large accès au crédit, à des taux toujours très favorables, à tous ceux qui voudront acheter en 2020, sans impacter leur capacité d’emprunt. »

Quels avantages à passer par un courtier ?


Faire appel à un courtier immobilier permet de profiter de nombreux avantages. Tout d’abord, un courtier vous conseillera dans votre démarche et dans le montage de votre dossier. Il sera en mesure de répondre à vos interrogations du premier rendez-vous jusqu’à la finalisation de votre dossier.
Retrouvez notre article pour en savoir plus le déroulement d'un rendez-vous avec votre courtier AKOR2PRÊT.

Optimiser sa démarche


23% des Français ont eu des difficultés à obtenir leur crédit immobilier, notamment face à des démarches administratives mal gérées. En effet, le crédit immobilier reste difficile à obtenir, même si les banques prêtent toujours, elles sont plus vigilantes sur la qualité des dossiers et se montrent plus rigides sur certains critères… d’où l’intérêt de passer par un professionnel.
Le rôle du courtier n’est pas seulement celui d’un intermédiaire entre le client et les banques. Il a également un rôle d’écoute, d’analyse et de conseil afin de trouver le meilleur financement et surtout le plus adapté à sa situation.
Il connait les subtilités du métier et joue plus que jamais son rôle d’expert pour informer et négocier les meilleures conditions de financement lorsque les taux sont bas.

Trouver le meilleur taux immobilier


L’intervention d’un courtier immobilier vous permet de confier la recherche du meilleur taux et des meilleures conditions d’emprunt à un expert du domaine. En effet, les courtiers sont habitués et spécialisés en recherche de solution de financement qui correspondent le mieux avec votre profil.
De plus, notre groupe AKOR2PRÊT, dispose d’un réseau étoffé de partenaires bancaires. Nous connaissons, en détail, les offres de chacun d’entre eux. Cela, en plus d’économiser du temps, permet de vous faire gagner en efficacité lors de la recherche. Votre courtier Akor2prêt saura à quel organisme de prêt présenter le dossier pour avoir le plus de chance de voir celui-ci être accepter.

Pour finir, un emprunteur étant passé par un courtier va bénéficier d’un crédit plus avantageux. Pour toutes les raisons évoquées précédemment, sa mensualité sera adaptée à son budget et à son projet. De plus, vous pouvez réaliser, gratuitement et sans engagement, une simulation de prêt immobilier sur notre site internet en cliquant ICI. Vous pourrez alors profiter d’un premier aperçu sur les conditions de crédit qui vous sont accessible.


le groupe Akor2pret

Société de courtage en prêt immobilier, travaux et assurances basé à Cambrai (Nord, 59).

Trouver votre agence !

assure&moi

Partenaire spécialisé en assurances.

Fox Habitat

L'immobilier futé.